Aménagements et accessibilité PMR

Vous êtes responsable d’un ERP, entrepreneur ou encore particulier et souhaitez mettre en place des aménagements pour rendre accessible votre bâtiment aux personnes à mobilité réduite ? Implanté en région parisienne depuis + de 40 ans, SPID intervient pour mettre aux normes PMR votre structure. 

 

Une question, une demande de devis pour vos travaux d’accessibilité PMR ?

!Contactez-nous !!

L’expérience SPID

Les travaux et aménagements pour l’accessibilité des PMR et personnes handicapées nécessitent des compétences spécifiques. Depuis plus de 40 ans, nos équipes SPID sont en mesure de vous proposer un service de qualité et professionnel pour mettre aux normes PMR votre bâtiment : ascenseurs, cheminements extérieurs, aménagements pour accéder aux autres parties des locaux habituellement ouverts au publics tels que les sanitaires etc. 

Ainsi, nous pouvons envisager pour vous plusieurs aménagements : la mise aux normes PMR d’un ERP en créant des montes handicapés, ascenseurs, rampes d’accès PMR, modifications d’escalier béton armé, métal ou bois pour améliorer les conditions d’accessibilités à un bâtiment existant et faciliter la vie des occupants et visiteurs.

Nos domaines d’application

  • Habitations collectives
  • Maisons individuelles : dès lors qu’un maître d’ouvrage réalise une maison individuelle pour un usage autre que pour lui-même, l’obligation d’accessibilité concerne trois domaines : la place de stationnement automobile, la circulation extérieure et l’aménagement intérieur du logement.
  • Lieux de travail
  • Etablissement recevant du public (ERP)

Les bâtiments d’habitation collectifs neufs dont le permis de construire (PC) a été déposé depuis le 1er janvier 2007 doivent respecter la nouvelle réglementation sur l’accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées.

Dans l’ancien et lors de travaux de modification ou d’extension, la réglementation prescrit des obligations différentes en fonction du coût des travaux (> ou < 80% de la valeur du bâtiment).

Nos dispositions constructives

Après la première prise de contact avec un de nos chargés d’affaires, nous nous déplaçons afin de vous proposer une reconfiguration optimale pour rendre accessible votre structure/habitation aux personnes à mobilité réduite.

Etant habitués à travailler en milieu occupé ou libre, nous mettons tout en œuvre pour effectuer une intervention rapide.

Cheminements

L’accessibilité d’un bâtiment commence dès les cheminements extérieurs. Notre objectif est d’assurer la continuité de la chaîne de déplacement permettant l’accès à toutes les zones. En cas de dénivelé, un plan incliné inférieur ou égal à 5% doit être aménagé pour le franchir. Au-dessus et jusqu’à 10%, les pentes sont exceptionnellement tolérées et doivent être précédées et suivies d’un palier de repos.

Circulations verticales

Un ascenseur desservant chaque étage est obligatoire dans les immeubles au dessus de R+3. Une trémie réservée à l’installation doit être prévue dès la construction dans les immeubles de plus de 15 logements par cage d’escalier (hors rez-de-chaussée). La cabine doit pouvoir accueillir un fauteuil roulant (1,30 m x 0,80 m). Tous les équipements (tactile, lumineux, sol…) doivent respecter la norme NF EN 81-70/A.

Tous les escaliers (largeur minimum 1,00 m entre mains courantes) doivent être accessibles qu’il y ait ou non un ascenseur. Une main courante est exigée de chaque côté de la cage d’escalier qu’elle que soit sa forme (droite, tournante, hélicoïdale, balancée…). La main courante doit être posée entre 0,80 m et 1 m de hauteur, être continue et aisément préhensible. Elle doit se prolonger horizontalement de la longueur d’une marche au-delà de la première et de la dernière sans créer d’obstacles au niveau des circulations horizontales.

Caractéristiques dimensionnelles d’un logement

Une porte palière doit avoir, à l’intérieur comme à l’extérieur, une largeur de 90 cm minimum (83 cm de passage libre, vantail ouvert à 90°) et un seuil de 2 cm de haut maximum. S’il ne peut être évité, le seuil doit avoir au moins un bord arrondi ou muni d’un chanfrein.

La largeur d’un couloir doit être d’au moins 90 cm. La largeur d’une porte doit être d’au moins 80 cm (77 cm de largeur de passage vantail ouvert à 90°).

Le dispositif de commande, de manœuvre des fenêtres et occultations doivent être manœuvrables en position assise ou debout et situés entre 90 cm et 1,30 m du sol. Les prises de courant seront à hauteur inférieure ou égale à 1,30 m du sol.

Adaptation des pièces de l’« unité de vie »

Les habitations collectives ou individuelles doivent disposer d’une « unité de vie » accessible à une personne handicapée. On entend par unité de vie l’espace minimal d’un logement dans lequel doit pouvoir évoluer la personne handicapée. D’où des adaptations obligatoires pour certaines pièces du logement. Par exemple, les cuisines doivent avoir un passage d’au moins 1,50 m de large entre les meubles fixes, les appareils ménagers et la cloison (hors débattement de la porte).

D’autres obligations sont données sur les lavabos, les WC, les chambres, les coins d’eau, les balcons… Cette réglementation implique la suppression du ressaut entre l’intérieur et l’extérieur du logement, au niveau du seuil de porte fenêtre ou sa limitation à 2 cm de hauteur maximum.

Un dispositif de contrôle précis

Une attestation de fin de travaux et une mission HAND (pour les ERP) sont réalisées par un contrôleur technique et veillant, pour le compte du maître d’ouvrage, à la prévention des aléas liés au respect des dispositions réglementaires d’accessibilité aux personnes handicapées dans les constructions.

Des dérogations sont possibles quand la disproportion est manifeste entre les améliorations et les conséquences économiques, en cas d’impossibilité technique, quand il s’agit de la préservation du patrimoine architectural ancien ou en cas de refus de la copropriété pour un ERP situé dans un immeuble collectif d’habitation.

N’hésitez pas à aller voir nos récentes réalisations en matière de mise aux normes PMR.

Pour toutes questions concernant la mise en place d’éléments pour faciliter l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite sur l’ensemble de l’Île-de-France, nous restons à votre écoute : contactez-nous via le formulaire en bas de page et l’un de nos chargés d’affaires vous rappellera. 

Faites confiance au savoir-faire SPID

Implantée en région parisienne depuis 40 ans, SPID, société du groupe multi-métiers GCBTP, est spécialisée dans les travaux de renforcement et réparation des structures en bois, béton et acier pour des immeubles anciens, contemporains et aussi d’ouvrages de génie civil comme les parkings ou piscines. Une équipe de 15 personnes se tient à votre disposition pour intervenir suivant vos besoins. Nous avons l’habitude d’intervenir en urgence  : la sécurité de l’infrastructure est assurée dans les plus brefs délais par nos équipes qui proposent des solutions efficaces et adaptées.

Une question ?
Une précision technique ?
Une demande de devis

Aller plus loin...

Contact
Notre équipe SPID est à votre écoute :

 Contact 



Pour nous contacter, merci de remplir ce formulaire
et nous vous répondrons
dans la journée !




En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies soient exploitées dans le cadre de la demande de devis, d'intervention ou de conseil.
* Champs obligatoires